Lux fashion Week : Loubna Jaafari, ancienne élève de l’ISMA

89

La semaine dernière, je vous présentais Théo Auquière, cette semaine, il s’agit de Loubna Jaafari qui présentait sa collection basée sur l’UPCYCLING. Elle travaille aujourd’hui chez BENU couture à Luxembourg.

Qu’avez vous comme bon souvenir de l’ISMA ?

C’est à l’ISMA que j’ai pu commencer les cours d’arts plastiques. Donc, apprendre des choses qui me passionnaient vraiment. J’ai également rencontré mon ami que je côtoie toujours aujourd’hui. (20ans plus tard ^^)

– Quelle anecdote pouvez-vous nous raconter de vos années à l’ISMA ?

Mon voyage en Provence en 3eme. C’était super, encore aujourd’hui, il m’arrive de sortir l’abum photo.
Aussi, lorsque j’ai participé à l’Isma live (NDLR : spectacle devant tous les élèves, la Veillée) avec le cours de musique, nous avions proposé un spectacle de percussions avec des tonneaux en métal que nous avions peints. Etant très timide, c’était un vrai challenge pour moi.

– Pouvez-vous décrire votre métier aujourd’hui ?

Je suis styliste de mode dans une petite structure qui pratique l’upcycling. (BENU couture)
Nous recevons des dons de vêtements, que nous trions, ensuite nous les démontons, et avec la matière textile, je conçois des collections capsules. Et l’équipe de couturiers les monte.
C’est un bon équilibre entre la création locale et la transition écologique. L’univers de la mode étant très néfaste au niveau écologique et social.

– Est-ce que la Fashion Week est un moment important pour vous ?

Oui, très important, car c’est le moment où l’on peut faire découvrir notre savoir-faire au public, et c’est une excellente vitrine pour la province du Luxembourg. Les personnes sont toujours ravies de découvrir les créations de l’ensemble des créateurs. C’est aussi en partie grâce à cet évènement qu’aujourd’hui je peux vivre de ma passion.