Ma rencontre avec Frédéric Beigbeder !

73

À un moment, j’aimerais trouver une phrase qui me fasse pleurer.

Beigbeder, Frédéric, Un barrage contre l’Atlantique, Grasset, 2022

Qui est Frédéric Beigbeder ?

Frédéric Beigbeder, que dire? Que raconter à son sujet ? … si ce n’est que cet auteur est tout simplement fantastique. Bien sûr, je sais très bien que s’il lisait ça, il dirait qu’un auteur n’a point besoin d’éloges, mais qu’être satisfait lui-même de son oeuvre et déjà une récompense. En effet, c’est un homme pragmatique, qui, dans ses écrits, aime voir les choses sans rêverie : l’abstrait ce n’est pas pour lui. Auteur réputé pour de nombreuses oeuvres littéraires et cinématographiques comme 99 francs, Windows on the World, Un roman français ou encore Oona et Salinger, Beigbeder ne cesse d’épater ses nombreux fans.

Son nouveau livre

Et voici que le 5 janvier 2022, il nous a fait l’honneur de publier Un barrage contre l’Atlantique ! Le but du livre, en dehors de l’histoire qui retrace sa vie, est de trouver une phrase qui lui convienne suffisamment pour pouvoir la citer. Tout au long de la lecture, le lecteur est confronté aux questionnements du narrateur sur sa vie, mais aussi sur le but ultime de trouver LA phrase.

J’ai trouvé ce livre tout simplement épatant et émouvant.

Ma rencontre et sa vodka

J’ai pu, il y a quelques jours, rencontrer Beigbeder lors d’une séance de présentation et dédicaces. Arrivé comme une personne lambda, il nous a salués comme un ami, en lançant un « bonjour » très prononcé dans la librairie. Il nous a parlé de son nouveau roman, bien sûr, comment il en arrivé à l’écrire à cause du confinement et sa relation avec Laura Smet. Une expérience très enrichissante et instructive. Il nous a notamment confié qu’il préférait, dans ses écrits, la forme et le style que l’histoire en elle-même, ce qui est en cohésion totale avec le propos de son nouveau roman.

Arrivée en dernière dans la file par simple conjoncture, j’ai pu lui parler face à face, sans trop de gêne, comme si nous nous connaissions depuis longtemps. Sur un air de Rebel Rebel chanté a capella, nous nous sommes quittés bien après la fermeture de la librairie. De plus, il nous a présenté sa première vodka co-créée avec son frère, une vodka qu’il m’a dédicacée avec plaisir. 

Ps: merci à Marc, le gentil libraire de Filigranes qui a mis une sacrée ambiance 😉